les Montagnards Unis

Refuge du Merlet et Aup du Pont = deux BONUS

Deux BONUS,  suite à l'article (Virées en Belledonne-nord)
>>    "5 jours autour du chalet du Merlet "   <<


BONUS  N° 1

Quelques jours après, Opération de sauvetage de voiture accomplie !
Avec la dextérité d'une pilote de Paris-Dakar, Aïcha m'a conduit à ma bagnole, qui a démarré tout de suite.

Alors, autant se faire une petite balade... =  retour au camp de base, le chalet du Merlet.

Les pentes plein sud, qui descendent du Grand Charnier d'Allevard, et qui débouchent sur le lac, "toutes coulées", sont à présent tout à fait inoffensives.

Image hébergée par servimg.com

Faut juste se méfier, en cet après-midi de début mai, à seulement 1600 mètres d'altitude, des ponts de neige trop molle au-dessus des ruisseaux...

Image  hébergée par servimg.com

Eh oui, j'avais prévenu = même si le dénivelé est raisonnable ( 850 mètres), c'est "un  peu long".  Et même si près de la voiture un panneau indiquait 2h30 pour le chalet, j'avais annoncé qu' il nous faudrait  sûrement 4 heures, surtout avec nos sacs un peu lourds.

Image  hébergée par servimg.com


Nous voilà au dessus des  1700 mètres, il reste au maximum 240 mètres.... et un peu de distance... La neige est très lourde sous les raquettes d'Aïcha...


Image  hébergée par servimg.com


Petit exercice d'observation, en vue de futures balades = est-ce vraiment le col du Crozet à gauche, et le clocher du Frêne qui pointe ?  Pas sûr...

Image  hébergée par servimg.com


Avec le soleil couchant sur Chambéry, je sens un peu de stress qui monte dans mon dos...
Nous avons commencé l'ascension à presque 17 heures. Il y avait d'autres chalets, moins éloignés des voitures. Mais j'ai proposé le chalet du Merlet, sachant exactement sa position, sachant l'itinéraire strictement  sans aucun danger.
Mais Aïcha a des doutes...

Image  hébergée par servimg.com


Après 21 h30,  nous avons atteint le chalet. 
7h30, Aïcha dort encore,..., j'en profite pour calfeutrer la porte avec le petit matériel que j'ai apporté.


Image hébergée par servimg.com


Comme annoncé, après un ciel de nuit sans nuages, "bon regel nocturne".
La neige est dure, Aïcha pourra atteindre le col du Merlet sans s'enfoncer.

Image hébergée par  servimg.com


Encore un large vallon, facile et sans danger, qui nous mènera rapidement au col du Merlet.

Image hébergée par  servimg.com


Aïcha guette les chamois...

Image hébergée par  servimg.com


Une montée tranquille, très tranquille...

Image hébergée par  servimg.com



Un terrible drame s'est joué par ici ! Me voilà au col, mais sans Aïcha ...


Une petite centaine de mètres plus bas, je l'ai d'abord entrainée vers un dernier raidillon. Sur cette neige encore dure, avec ses raquettes, elle ne se sent pas en confiance...
Je redescends un peu, mais rien à faire = impossible de la convaincre de faire comme moi et de prendre la pente à droite  plus facile ( et qui est cachée à sa vue, mais  je la connais ).

Image hébergée par  servimg.com


Sur cette photo prise lors de ma descente, on voit le lieu du drame.
Au milieu le col à moins de 15 minutes, le petit raidillon à sa gauche, et la pente  à droite, plus commode pour des raquettes.
Initialement, je n'avais  pas voulu passer à droite, car la pente est située près  de versants nord-ouest raides, plus "coulants".  En effet, même si avec cette neige ancienne, et surtout, à cette heure matinale , il n'y avait vraiment rien à craindre, je redoutais les doutes d'Aïcha...

Image hébergée par  servimg.com


Séance de repérage au col du Merlet.
Devant, aucun doute possible, c'est le Pic Nord du Merlet.  Plus loin, probablement la Pointe des Bacheux.

Image hébergée par  servimg.com


Sous mes skis, vers le nord-est, le vallon savoyard du Merlet.

Image hébergée par servimg.com

Et là, ce "grand col" que je n'ai pas su identifier l'autre jour...
(réponse en BONUS 2)

Image hébergée par  servimg.com

Descente du point culminant du jour, une trentaine de mètres au-dessus du col.

Image hébergée par  servimg.com

Arrêt repérage dans la descente sous le col, en vue d'explorations futures.
Au fond, certainement la Pointe des Bacheux, avec à son pied le Pas de la Fenêtre et tout à droite un mini col sans nom ( point 2459), qui mènent tous deux vers la Savoie et le lac du Bacheux.

Image hébergée par  servimg.com


13 heures, on amorce le retour, sur une neige assez molle.
Aïcha ne s'inquiète pas des pentes à coulées derrière elle.
Elle a raison, ce vallon du Veyton est très large.

Image hébergée par  servimg.com


Je suis descendu par une pente plus intéressante à skier.
Au point de rencontre prévu, je retrouve l'intrépide baroudeuse.

Image hébergée par  servimg.com


L'Aup du Pont, me nargue toujours. Du moins, son versant Ouest...

Image hébergée par servimg.com


En Noir et Blanc, pour changer du Bleu et Blanc.

Image hébergée par servimg.com


Deux héros....
(et encore deux heures de descente jusqu'aux voitures)

Image hébergée par servimg.com



BONUS  N°2

Si vous avez des précisions sur l'Aup du Pont,  merci de  les indiquer en commentaire, en bas de page !

Par deux fois, j'ai donc "raté" le sommet de l'Aup du Pont.
Pour ma défense, je n'ai pas trouvé de renseignements quant à cet accès par le versant Ouest.
Mais au retour, en examinant les photos, la carte, je m'aperçois d'une erreur de taille =
le vrai sommet, ce n'était pas cette cime cornichée, mais la pointe rocheuse à gauche.
Et j'ai faussement pensé que l'espèce de col entre ces 2 cimes était la Brèche de la Passoire.

Image hébergée par servimg.com


Eh non... ce n'est pas la Brèche de la Passoire que j'ai gravie à ma deuxième tentative ! Et le sommet n'était pas sur ma droite...
Et cette barre de fer,  plantée dans les rochers, je ne sais pas trop ce qu'elle veut signaler.

Image hébergée par servimg.com


Du coup, en basculant pour la descente côté Savoie, je croyais, comme j'avais prévu,  voir le sommet à gauche en me retournant  pour prendre cette photo.
Mais en réalité, le sommet doit se cacher un peu plusloin sur la photo, vers la droite.
Et à droite encore de ce sommet invisible, se trouve sûrement cette Brèche de la Passoire que je cherchais.

Du coup, j'ai descendu les pentes Est du sommet, au lieu du versant Nord-Est et j'ai passé un col/ couloir supplémentaire et non prévu.

Image hébergée par servimg.com


Et
bien sûr, la carte était exacte...
Ce "grand col" (vu ici du col du Merlet), c'était donc le col du Villonet, entre à gauche, les Rochers du Vallorin, et à droite la Pointe du Villonet.

Image hébergée par servimg.com


Mais quand j'étais au col du Villonet, en regardant ces pentes nord-est , était-ce l'Aup du Pont  que je voyais,  derrière la Pointe du  Villonnet ?
Mais où est donc la brèche de la Passoire ?
est-ce le passage raide entre une pente et une arête rocheuse ? Ou est-ce la pente moins raide, avec un semblant de col, avec une pente de neige sur sa droite qui mène probablement au Rocher des Pâtres ? A mon avis, c'est plutôt ça...


Image hébergée par servimg.com

Mardi 13 mai = Le mystère sera-t-il résolu ?
Sur le site "Camptocamp", la discussion se poursuit... =

Bubu a écrit:

il n'y a pas de versant W sur le sommet culminant de l'Aup du Pont. Seul le sommet ou antécime W en a un.
Tu as plusieurs itinéraires dans le topoguide :
- Pointe de l'Aup du Pont : Face N - depuis le Premier Villard
- Pointe de l'Aup du Pont : Traversée Col du Merlet >> Aup du Pont >> Col des Balmettes - depuis le Premier Villard
Pour atteindre le sommet E (2713m) depuis le refuge du Merlet, le plus simple est de monter à la Brèche de la Passoire et de suivre l'arête NE ou les pentes N sous l'arête.



Merci  pour l'info.  Sauf que cette Brèche de la Passoire, moi je ne l'ai pas trouvée,
ou plutôt ,   confondue avec ce large couloir de neige, à la sortie duquel se trouvait la barre de fer.
Cette confusion, je me demande si elle vient pas du topo que j'avais vu dans Guide Olizanne .

Sur ce schéma,  contrairement à l'IGN, OLIZANNE indique comme sommet principal une cime plus à l'ouest,
c'est à dire sur la droite quand on monte par chalet du Merlet,/ lac de la colombière.

Les flêches  indiquent,  en gros,  mon premier itinéraire.
Pour ma seconde tentative, je suis passé par les pointillés d'Olizanne,
qui ne mènent pas, je peux vous l'assurer, à la Brèche de la Passoire.
Et si j'ai bien compris, cette Brèche , elle est en réalité un peu au Nord du sommet
qu'OLIZANNE indique  [faussement ?, j'en suis sûr, sauf démonstration contraire ]  comme secondaire.

Image hébergée par servimg.com


22 mai = Plus de doute, c'est ce schéma d'OLIZANNE, qui m' a induit en erreur. Le sommet principal n'est pas celui de  l'ouest, mais l'autre, faussement indiqué par un triangle blanc.
Cf, ces cartes, qui son exactes, elles =

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com




08/05/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres