les Montagnards Unis

Par l'Est, en venant d'Ornon (en avril et en ski)

  Par l'Est, en venant d'Ornon

Avril 2008 = Un petit créneau météo, un peu de neige fraîche tombée dans la nuit,l'occasion d'explorer un peu cet accès au massif...

Au-dessus du village d'Ornon, je me fourvoie un peu, pas grave, la montée dans la forêt de sapins était très belle et agréable.
Ce pourrait être une journée à plaques à vent, dans le doute, j'évite de monter dans la combe située juste sous les pentes nord de la Pyramide.
Pour plus de sûreté, une fois dépassée la végétation de ce vallon, je fais une grande boucle ascendante, au-dessus des sapins sur la droite.

Image hébergée par servimg.com

Me voilà sur le vaste plateau, dominés par  les versants nord du Taillefer et de la Pyramide..
Le Mont-Blanc se montre, très discrètement...
Image hébergée par servimg.com

Sous un angle nouveau, voici les Aiguilles d'Arves.
Image hébergée par servimg.com

Traces d'un skieur dans ce couloir nord qui plonge à pic de la Pyramide.
Impressionnant. Je ne sais pas si je m'y aventurerais un jour...
Image hébergée par servimg.com

Je me demande si c'est ce même skieur que je vois à présent remonter le versant nord du Taillefer...
Image hébergée par servimg.com

En principe, la Bergerie de la Jasse  est toujours ouverte et accessible à tous.
Mais voilà, la porte n'est pas en deux parties, elle est bloquée par la neige et la glace qui se sont glissées à l'intérieur...

Image hébergée par servimg.com

Protégé de la chaleur par le Rocher Culasson, la pente nord-est qui débouche au vaste col des Vans garde bien la neige. Pour le sommet, c'est ensuite une montée pas bien difficile d'une petite demie-heure.
Image hébergée par servimg.com

Ils doivent avoir du plaisir, ces deux-là, à skier cette belle pente en belle neige...
Image hébergée par servimg.com

Petit et Grand Taillefer fument un peu...
Sur la droite, un autre accès au Taillefer, par le "Pas de la Mine" (parfois assez délicat à franchir) et  ensuite la longue et spectaculaire "arête de Brouffier".
Image hébergée par servimg.com

J'ai opté aujourd'hui pour le Grand Galbert, assez débonnaire vu de ce côté
Un peu loin,  mais je suis venu pour explorer ce  plateau quasi-sibérien.
Image hébergée par servimg.com


Finalement, je m'arrête 150 m. sous le Grand Galbert = j'avance trop lentement, avec la neige qui botte en grosse masse sous mes skis, et il commence à se faire tard.
Le Grand-Taillefer trône, entouré de quelques-uns de ses sujets =  au plus près, la Pyramide et le Petit-Taillefer, et le Vercors qui s'étend sur sa droite comme sur sa gauche.
Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Pour accéder au Ecrins, si le col de la Girose, à droite du Râteau semble évident, la Brèche de la Meije paraît plus compliquée. Mais comme elle mène au refuge du Promontoire, elle doit être bien tracée. Faudra aller voir ça d'un peu plus près un de ces jours...
Image hébergée par servimg.com

Mis à part le Mont-Blanc, qui se cache à gauche, des pentes et cols déjà arpentés=
le facile et joli col du Sabot sous les Aiguillettes de Vaujany, ..., le col du Couard déjà un peu plus sérieux et surtout avalancheux, et à sa droite, les Grandes-Rousses, versant Alpe d'Huez.
Image hébergée par servimg.com



Image hébergée par servimg.com


Repérage d'un itinéraire emprunté l'été précédent =
Tout à droite, sous la pointe de la Pyramide ( et oui, des Pyramides, il y en a plusieurs...), le "col"  du même nom. Ensuite le Pic Bayle ( 3465 m.) et son voisin plus facile , le Pic de l'Etendard.
Image hébergée par servimg.com

Ce joli toboggan Nord-Est, (pas si difficile que ça), sous le sommet du Taillefer et le vaste col des Vans, il ne vous tente pas ?
Image hébergée par servimg.com



Image hébergée par servimg.com

Deux grands cairns, qui signalent la voie vers le refuge du Taillefer (sans local d'hiver !, il sera rouvert en juin 2008). Bornes frontières aussi, marquant  le passage Est - Ouest du massif.
Image hébergée par servimg.com

Soleil et neige de 18 heures...
Image hébergée par servimg.com

Cette descente du Grand-Galbert, c'est presque du ski nordique, et pour ne pas trop pousser sur les bâtons, il faut ruser avec les bosses.
Image hébergée par servimg.com

Après une grande boucle pour éviter les pentes sud moins en neige , il ne rerste plus qu'une petite heure de descente, à chercher les meilleurs passages en ski à travers la forêt.
Image hébergée par servimg.com



17/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres