les Montagnards Unis

Les Dimanche à Saint-Michel



Découvrez Amadou & Mariam!


Les Dimanche à Bamako,  ça vous dit quelque chose cette chanson des 2 maliens, Amadou et Mariam ?
Les Dimanche à Grenoble,  non c'est pas "les jours de mari-age", c'est jour de Pic Saint Michel...
Image hébergée par servimg.com


Pour jour de Saint Michel, surtout si  la météo est bonne, pas besoin de partir tôt. On commence tout doux...
Image hébergée par servimg.com


C'est pas un petit raidillon comme ça qui va vous faire peur, pas vrai ?
Image hébergée par servimg.com


A présent, on quitte la piste, il n'y a plus qu'à suivre cette belle trace. De la rigolade...
Image hébergée par servimg.com


Jour de St Michel, on a tout  son  temps, pour essayer de faire de jolies photos par  exemple.
Image hébergée par servimg.com


En fin d'été, en début d'automne,les marmottes engraissent.  En hiver, elle retrouvent la ligne. Moi c'est pareil.
Image hébergée par servimg.com


" Les dimanche à Bamako c'est les jours de mari-age  (x2)
Les parents et les sympathisants sont au rendez-vous
Les copains et les voisins sont au rendez-vous  [...] "

Image hébergée par servimg.com


Tiens, tiens.... ces points noirs tout là-haut : encore des sympathisants ?

Image hébergée par servimg.com


Ou alors, des parents, des voisins, pour une rencontre au sommet ?

Image hébergée par servimg.com


Parfois, par neige verglacée, l'accès par ce versant du Saint Michel est un peu délicat. Mais aujourd'hui, 
avec cette vraie belle neige du dimanche, aucun souci. On peut chantonner ou siffloter ce qu'on veut...

Image hébergée par servimg.com



Photo de mariage ?  Pas encore.
Image hébergée par servimg.com



Identifier ces sommets de Chartreuse : jeu d'enfant pour les Grenoblois et Grenobloises.
Les autres, on vous accueillera  volontiers pour un petit stage.

Image


Eva, je suis sûr qu'elle, elle identifie,  sans hésitation aucune, ce plateau ennneigé au milieu de la photo,
au-dessus de la ligne des nuages et de la forêt...
Image hébergée par servimg.com

Evidemment, c'était le plateau du Taillefer, avec les Ecrins, sa Meije, et son Râteau.
Quant au Taillefer lui-même,  visiblement ces couloirs attendent impatiemment ma visite.
Image hébergée par servimg.com

Et dire qu'il y en a qui ont le projet de venir saloper mes montagnes, pour d'éventuels futurs Jeux Olympiques. 
Pas d'accord !  tout ça, c'est de la montagne à dahuTs. Pas touche aux dahuTs !

Image hébergée par servimg.com

Z'ont qu'aller faire leur cinéma, leur bizeness de JO, de l'autre côté... De l'autre côté du Mont-blanc. 
Y a plus de dahuTs là-bas depuis longtemps, ils ont pris le maquis par ici.

Image hébergée par servimg.com

Justement, en parlant de dahuTs, saviez-vous qu'il  en existe une espèce très particulière ( et très sympathique) ? 
Ces dahuTs-là, ils raffolent des arêtes du Vercors.

Image hébergée par servimg.com

Vers le sud, le super coin de paradis, le Trièves est sous les nuages. Seul le Mont Aiguille émerge. 
C'est plein de sympathisants par là aussi. Voire des résistants.

Image hébergée par servimg.com

Nooooooon ! ce n'est pas une image de publicité pour les JO à Grenoble !
Image hébergée par servimg.com

Si vous n'avez pas bien vu la précédente... Moi, j'ai la flemme de commenter.
Image hébergée par servimg.com

Ce versant du Mont-Blanc, côté Isère, moi je l'aime bien. Paraît même qu'il y a encore quelques dahuTs,
c'est un collègue  savoyard qui m'a raconté ça... ( mais peut-on vraiment se fier à un savoyard ?)

Image hébergée par servimg.com

Avant de passer les skis  en mode descente, recueillons-nous.
Image hébergée par servimg.com

Recueilllons-nous un instant en  mémoire de ce collègue. Bon, d'accord, c'était un militaire, un ADC ( Adjudant-Chef) de surcroît.  Mais entre montagnards, on n'est pas sectaire.
Image hébergée par servimg.com

Ce qui est con avec les descentes, c'est que ça va trop vite : on aimerait tant que ça dure encore ! Surtout dans ces virages
tout en douceur entre les sapins, là ou se cache cette poudreuse si douce à mes skis.

Image hébergée par servimg.com


Et oui, it's THE  END.

Pas tout à fait, car après, de retour à la station, j'ai pris le tire-fesses, (en fraude... chuut ! ) . Joli ski de bosses, de passages raides et étroits entre les sapins,  dans la poudreuse.
Mais je n'ai pas pris de photos, pour ne pas vous écoeurer.



07/12/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres